CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

Le “assis” ça suffit !

2

Sommaire

Je suis toujours autant surpris de voir à quel point le « assis » à une place importante dans le monde de l’éducation canine.

Mais je suis encore plus surpris (le mot est faible) de voir la place qu’il prend dans le cadre de « rééducation ».

Comme si le fait de s’assoir avait une sorte de vertu magique 🪄

Combien de fois j’ai entendu ça dans la bouche d’un éducateur, d’un vétérinaire : il faut lui demander de s’assoir pour manger ; s’asseoir pour croiser un autre chien ; s’assoir pendant qu’on fait ci, qu’on fait mi ; s’asseoir quand il a peur ; s’assoir pour saluer ; etc.

Honnêtement, je ne compte plus les fois où un professionnel conseille de demander au chien de s’assoir pour le calmer (enfin demander…exiger !). Exiger du chien réactif qu’il fasse un assis pas bouger (oubliez pas de le gronder s’il bouge hein), exiger d’un petit « rescue » bourré de traumas qu’il s’assoit en plein centre ville, etc.

Ça va l’aider à se calmer. Mais c’est sérieux ?

Comment un professionnel de santé peut-il à ce point oublier comment fonctionne le vivant ?!

S’assoir calme ?! Non, non et non.

On s’assoie quand on se relaxe. Pas l’inverse. Je sais pas moi, si vous avez peur d’un truc ou que vous êtes en colère, vous voulez vous assoir ?! Non !

Vous voulez bouger dans tous les sens, casser des trucs, partir en courant. Si on vous impose de vous asseoir, vous tenez pas en place. La pression continue de monter car votre corps vous dit de faire autre chose.

En revanche, si vous vous détendez, là vous avez envie de poser vos miches par terre.

Que l’humain trouve ça pratique, c’est une chose. Un chien assit doit vraisemblablement se relever avant de bouger, ce qui laisse un (mini)laps de temps supplémentaires à l’humain pour intervenir. Soit.

Mais s’assoir ne calme pas. Enfin sauf si c’est pour méditer mais c’est un autre sujet.

Il s’agit juste de notions de physio ultra basiques là. Quand un chien fait fasse à une émotion qui le submerge, tout dans son corps s’active pour bouger. Bouger, bouger et rien que bouger.

Vous voulez aider ce chien ? Bouger. Répondez au besoin physiologique.

Surtout s’il s’agit d’un chien « réactif ». Montrez lui qu’on peut bouger (= répondre au besoin viscéral dicté par le corps) pour s’éloigner.

Montrons lui qu’il peut avoir du contrôle sur ce qu’il se passe en mettant de la distance, pour revenir à un seuil émotionnel où le cerveau revient en ligne.

Peut-être qu’un fois éloigné ce chien s’assoira pour observer et analyser pour finalement se dire « hey mais en fait, c’est tranquille ce truc ! ». ça voudra juste dire qu’il est parvenu à redescendre et que son corps à arrêter de lui crier « défend toi » ou « fuit aussi vite que tu peux ».

Mais en attendant, s’assoir ne calme pas le chien. Cela le dessert en lui imposant d’endurer une situation alors que tout en lui hurle de bouger.

Et quand bien même le chien décide de ne pas bouger pour observer et analyser tranquillement la situation, c’est ok !

En d’autres termes, le statique c’est fantastique…mais seulement quand le chien le choisit 😉

Nos contenus vous font écho ?

Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Nous suivre
Partager
Partager
Suivez-nous

Nos contenus vous font écho ? Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite
Education et comportement

Des robots ?

A l’heure où on parle de plus en plus du chien comme un être vivant sensible et sentient, il est pourtant paradoxal de constater que

Lire la suite
Réflexions

Bébé arrive … mon chien est-il prêt ?

Ah l’arrivée de bébé…vous vous êtes surement déjà demandé s’il fallait préparer votre fidèle compagnon à cet heureux évènement et si oui, comment faire ?
Même en tant que professionnel, il y a plein de détails qui m’ont échappé et que je n’ai pas su anticiper correctement.

Lire la suite
Réflexions

Accepter nos différences

L’autre jour, je jouais avec ma fille à un jeu qui s’appelle « mon premier verger ». C’est un petit jeu de société coopératif où il faut

Lire la suite
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite
Réflexions

En combien de temps ?

Une question légitime quand on investit du temps et de l’argent pour demander l’aide d’un professionnel. Elle est d’autant plus légitime lorsque l’on me contacte à bout de souffle, après avoir vu 5 autres pro avant et que votre situation ne fait qu’empirer avec le temps.

Lire la suite
Réflexions

Accepter nos différences

L’autre jour, je jouais avec ma fille à un jeu qui s’appelle « mon premier verger ». C’est un petit jeu de société coopératif où il faut

Lire la suite

You cannot copy content of this page