CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

LA méthode positive

5

Sommaire

Quand on parle d’éducation, on fait souvent référence aux méthodes dont les plus couramment opposées sont les méthodes coercitives et LA méthode positive.

A titre personnel, j’ai déjà un énorme problème avec le terme méthode car il me renvoie à l’idée d’une compilation de recettes toutes faites. Alors quand j’entends dire « LA méthode positive » dans une phrase, je n’ai pas l’impression d’être en phase. Il est peut être là le problème. Les méthodes et les recettes, aux oubliettes !

Quoi qu’il en soit, l’éducation positive- souvent associée à la bienveillance et au respect du chien- (ou encore éducation amicale mais peu importe son nom au final) est souvent perçue et présentée comme le fait de ne jamais entrer en opposition avec le chien en faisant le distributeur à knacki ambulant (🤤).

C’est à peu près la même chose chez nos chérubins, ne jamais dire « non » et ne jamais faire de phrases négatives.

Ah si c’était aussi simple !

Rappelons juste un petit point de détail : la signification, la valeur d’un signal dépend de ce à quoi il fait écho émotionnellement.

Que vous disiez « non », « choucroute » ou « tartiflette » on s’en fout en fait. C’est ce à quoi ce mot renvoie qui en fait quelque chose de cool (un 🍪, un 🎮, un 🤗), de pas cool (un coup de⚡️ou une perte de ressource) ou encore de renoncer à ce truc cool pour faire un autre truc cool à la place.

Clairement, un signal pas cool n’a aucun intérêt éducatif ni relationnel et oui il induit forcément un stress néfaste puisque le but premier est que l’animal inhibe purement et simplement son comportement 🤷🏼‍♂️

Mais revenons à nos moutons. Résumer la respect du bien-être de l’animal au fait d’être attentiste et spectateur de ce qu’il se passe est pour moi … une aberration. C’est loin, mais alors très loin d’être représentatif. C’est même tout l’inverse !

Alors qu’est ce que c’est ? Souvent j’entends « Être respectueux c’est éduquer avec LA méthode positive » (je vous jure elle me sort par les yeux cette réplique 😤). C’est à dire ?

« Renforcer les bons comportements en utilisant des R+ ». Mouais ok …

On est vraiment en train de dire que le respect du chien se résume à manipuler ses comportements avec des renforçateurs ? 😳

Sauf que renforcer sans chercher à comprendre ses comportements, sans s’intéresser à sa communication, à ses émotions, sans chercher à tisser du lien, etc… ça n’a juste pas de sens en fait 😵‍💫

Qu’on s’entende bien avant de me jeter des cailloux, je suis le premier à utiliser le renforcement positif. Mais c’est juste une petite pièce au milieu d’un immense puzzle.

Car ce qui prend le plus de place, c’est bien l’analyse de la situation et la compréhension du chien. Pas ce qu’il fait dans l’absolu : s’intéresser au fond plutôt qu’à la forme.

Et quand j’ai essayé de lister les paramètres, ça a vite fait une liste à rallonge (liste non exhaustive – alors bonne lecture et rdv dans 2h 😉) :

◾️ ses états émotionnels (allant du SNA au système limbique) et de leurs expressions qui peuvent parfois être dérangeantes

◾️ accueillir (petit terme emprunté à la parentalité positive) les émotions plutôt que de les réprimer, sinon cela revient à lui imposer de se replier sur lui même (mécanisme de défense). Mais pas que …

◾️ car si l’individu est sans cesse mis face à des émotions et des situations qu’il est incapable de gérer, elles continueront de s’intensifier. Ça veut donc dire anticiper, aménager pour qu’il soit face à des situations qu’il peut gérer seul sainement, l’aider lorsqu’il n’y arrive pas encore (accompagnement au calme / activité de transition par exemple), et éviter à tout prix celles qui à l’heure actuelle le dépassent totalement

➡️un chien équilibré n’est pas un chien plat. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas potentiellement chercher à modifier la nature d’une émotion en cas de besoin 🙃

Mais aussi, on va parler :

◾️ du fait d’accompagner son chien au calme et de lui apprendre comment redescendre en émotion pour que ça deviennent plus spontanée en cas de stress

◾️ par opposition, d’être dans l’action consciente de ce qu’on fait sans que les émotions prennent le dessus de façon à gérer de mieux en mieux les montées et les descentes émotionnelles

Il est également affaire :

◾️ de consentement, de communication et de prise en compte de ce que l’autre renvoi

◾️ de mettre en réussite, d’éviter les erreurs pour ne pas qu’elles se mémorisent et qu’elles se répètent en dépit des conséquences

◾️ de comment et quand les circuits neuronaux se renforcent en particulier à certaines étapes de vie

◾️ d’hormones et de comment elles influent sur les émotions et les comportements. Et de ce que cela implique pour celui qui éduque à des moments clef comme l’adolescence par exemple

◾️ de motivation, de renforcement et de transfert de valeur, c’est à dire comment la motivation passe d’extrinsèque à intrinsèque

◾️ de zone de confort, de fenêtre de tolérance et de régulation émotionnelle

◾️ de créer un lien de confiance pour aboutir à la coopération, ce qui passe par l’absence de forcing d’aucune sorte

◾️ entre temps, de comment on gère pour que des comportements que l’on ne souhaite pas voir apparaître n’apparaisse pas (aménagement de l’environnement et/ ou des antécédents). Car oui, la coopération ne s’obtient pas en claquant simplement des doigts

◾️ de comment le bien-être du chien influe sur ses comportements, mais aussi le bien-être de l’humain sur ceux du chien. Et vice versa

◾️de comment celui qui a le rôle d’accompagnant arrive à satisfaire ses propres besoins et à tout gérer car il faut avoir conscience que c’est pas mal de boulot en fait

Avoir une approche respectueuse et bienveillante ça parle aussi de :

◾️ comment des comportements ou des états deviennent par défaut à force de répétition (pour le meilleur ou pour le pire)

◾️ ça parle « accessoirement » d’apprentissages, de comment communiquer clairement avec son chien et de mieux le comprendre

◾️ de montrer l’exemple et de servir de guide aussi bien dans nos gestes que dans notre manière d’être (un chien ne sera jamais zen avec un humain qui bouillonne de l’intérieur). Être cohérent en étant capable de faire ce qu’on attend de notre chien

Et bien d’autres choses qu’il est impossible de résumer en quelques lignes.

✳️ avoir une approche respectueuse et bienveillante du chien (ou autre terme au choix), ça ne se limite pas à donner du jambon ou faire des phrases affirmatives. Ce n’est pas non plus une « méthode » qui consiste à collectionner et appliquer des trucs et astuces pour faire « obéir » son chérubin / son chien.

C’est va bien plus loin que ça

Nos contenus vous font écho ?

Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Nous suivre
Partager
Partager
Suivez-nous

Nos contenus vous font écho ? Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite
Education et comportement

A nos chiens « difficiles »

Aujourd’hui je voulais vous parler d’étiquettes : celles que l’on attribue à nos chiens, nos enfants, les autres d’une manière générale. « Têtue », « méchant », « gentil », « tyran »

Lire la suite
Réflexions

On a marché sur la tête

Derrière ce titre un peu tintinesque se cache un post un peu particulier que j’avais envie d’écrire depuis longtemps. Une sorte de regard croisé entre

Lire la suite
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite
Réflexions

Laisser du choix

Laisser du choix à nos chiens ne fera pas de nous des êtres faibles. Bien au contraire. On entend souvent l’inverse, qu’il faut faire preuve

Lire la suite

You cannot copy content of this page