CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

La bienveillance dans le monde du chien

4

Sommaire

Aujourd’hui j’ai ce qu’on appelle un coup de gueule à passer. Le genre de post qui me fera peut être perdre en « popularité » mais ma foi, ça fera sûrement du tri.

Aujourd’hui, j’ai littéralement pris une claque en voyant à quel point le monde pouvait être froid, insensible … antipathique.

Peut être aurez vous vu passer mon dernier post au sujet de 3 chiots kidnappés. En tout cas je l’espère car le sujet m’a paru suffisamment urgent pour sponsoriser ce post de ma poche pour augmenter sa visibilité…

Non je ne vous raconte pas ça pour qu’on m’envoie des fleurs. J’en ai strictement rien à faire (même si je trouve ça très joli !)

Mais vous verrez que ce petit détail contraste avec ce qui va suivre. Visiblement, venir en aide à des personnes qui nous sont étrangères n’est pas dans les habitudes de tout le monde. Bref …

Une brochette de petits chiens kidnappés…

Tout le monde se doute cependant (du moins je l’espère) que les premières heures et les premiers jours comptent énormément en cas d’enlèvement. D’où la nécessite absolue d’aller vite pour diffuser les infos au plus grand nombre.

Tandis que les humains de ses chiots remuent ciel et terre à écumer les boulangeries, les supérettes et autres commerces de proximité, autant utiliser ses réseaux à bon escient.

Comme pour l’enlèvement d’un gamin. Le truc qui passe à tous les JT … sauf que cela n’arrive pas pour un « simple » chien.

Donc quitte à avoir des followers, autant s’en servir pour autres choses que collectionner des likes et vendre des prestations…

Comment faire mieux ? Comment faire plus ? Comment créer une chaîne de solidarité pour une situation aussi exceptionnelle qu’invisible ?

Comment retrouver 3 êtres vivants que l’on tente de revendre à la sauvette ?

Et si simplement nous éducateurs, comportementalistes et autres pouvions simplement garder un œil vigilant ?

Nous qui sommes tous les jours sur le terrain. Qui avons des clients qui peuvent peut être juste se dire « tient un mec qui essaye de refourguer des chiots similaires à la va vite c’est peut être un peu étrange .. »

Bref vous l’aurez compris, l’union fait la force. La solidarité, l’empathie sont des moteurs. Et si on pouvait diffuser cela au sein d’un groupe de professionnels bienveillants. Ça prend juste 5 minutes et ça pourrait sûrement changer la donne. Sauver 3 vies.

Un groupe réunissant plus de 4000 membres. En moyenne plus de 400 personnes par département, dont des professionnels qui peuvent diffuser ça à leur échelle, à leurs clients juste pour aider quelqu’un.

Comment expliquer à quel point je tombe des nues. Partage refusé sous couvert que je fais de la protection animale (mais d’où en fait ? Hormis un unique poste au sujet d’un enlèvement, pas un chien égaré !)

Déjà qu’est ce qu’on s’en fout j’ai envie de dire (surtout que cela n’enfreint aucune règle du dit groupe mais passons…je viens même d’aller vérifier !).

Mais quand bien même, on parle d’un enlèvement là ?

Le genre de chose que t’aimerait sûrement que la terre entière te vienne en aide si ça arrivait à ton gosse … non ?

Mais je rêve. Un tel manque d’empathie. Une telle cruauté. Un cœur aussi froid chez quelqu’un de « bienveillant » ?

Oh oui j’ai osé appeler un modérateur sur son numéro pro (pas 36 appels au beau milieu de la nuit hein, on parle d’un appel a 18h un lundi). Pour lui demander de checker au plus vite car « il s’agit d’une urgence » : un enlèvement.

Oui j’ai osé appeler un confrère car ça me paraissait idiot de perdre 1, 2 voire 3 jours à cause d’une modération.

Oui j’ai osé venir perturber la tranquillité de quelqu’un pour une situation d’exception !

Si on ne le fait pas dans une telle situation, quand le fait on ?

Peut être aurait il été malin de mettre cette publication exceptionnelle en avant sur le groupe ? Histoire qu’elle ne soit pas noyée au milieu de tant d’autres par les algorithmes.

Mais non. « Il fallait pas m’appeler sur mon numéro pro. » … Peut être était ce une erreur ?

Visiblement oui …

Encore une fois, si on ne le fait pas dans une telle situation, quand le fait on ?

À quoi sert-on si on ne vient pas en aide à des chiens ou des humains en détresse ?

Bah on sert à rien. Tout simplement.

Alors bien sûr, on ne peut pas aider la terre entière. Chaque pro ne peut certainement pas publier une annonce à chaque chien ou chat perdu.

Oui ce genre de demande directe doit rester une exception car sinon c’est la porte ouverte à tous les passes droits.

Mais pour un enlèvement … vraiment ?

On aurait pu espérer que le dialogue serait ouvert. Mais non.

C’est pas assez important peut être ? Il faut absolument vivre cette situation pour en comprendre le désespoir ?

Aujourd’hui j’ai mal de voir aussi peu d’empathie, autant de froideur dans le cœur d’un Homme.

On pourrait assez facilement dégainer la carte de l’égo, de la bêtise. Mais cela serait sans doute petit. La vraie question est comment on en arrive à un tel manque de communication, un tel jugement hâtif, un tel rejet sans l’ombre d’une nuance.

Tout comme nos chiens, un comportement à un instant T ne définit pas l’individu. Attention aux étiquettes et aux jugements hâtifs !

Une chose est sûre en tout cas, le monde ne risque pas de s’améliorer en s’enfermant de la sorte. En rejetant l’autre.

En attendant, ma place n’est pas sur ce navire là. Alors bon vent !

Nos contenus vous font écho ?

Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Nous suivre
Partager
Partager
Suivez-nous

Nos contenus vous font écho ? Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite
accueillir-emotion-chien
Réflexions

Accueillir ses émotions

S’il y a bien une chose qui unit tous les animaux, c’est notre dépendance aux émotions. Tantôt jouasse, tantôt colère, tantôt tristesse, tantôt peur, elles

Lire la suite
Education et comportement

Parlons cadre et discipline

S’il y a bien un sujet qui revient inlassablement dans le monde de l’éducation canine (enfin pas que), c’est celui du cadre et avec lui,

Lire la suite
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite

You cannot copy content of this page