CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

CYNRGIE LOGO 2

Comportement canin et bien-être
Accompagnement du chien et de l’humain

Repenser notre rapport au vivant

Journée mondiale du chien, des clichés et une pointe d’hypocrisie ?

2

Sommaire

Aujourd’hui c’est la journée mondiale du chien. Entre citations poétiques et mignoneries en tout genre, le web est rempli de bons sentiments.

Une avalanche de love et de clichés à en faire pâlir le développement personnel bienpensant, celui qui vous invite gentiment à être tout le temps joyeux, avec la banane sur le visage 🍌

Et pourtant, que j’aime certaines branches du développement personnel qui ne sont pas du tout dans ce délire là, mais bon passons et revenons à nos moutons.

Alors je sais bien que cette journée est l’occasion de rendre une sorte d’hommage mais je ne vais pas y aller par 4 chemins : j’ai à peu près la même réaction épidermique que pour la journée de la femme.

(De son vrai nom, journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Journée qui pour nombre d’homologues masculins se résume à dire des mots gentils aux femmes et à leur offrir des fleurs … )

L’impression d’une grosse blague pour se donner bonne conscience doublée d’un énorme doigt d’honneur pour les 364 autres jours de l’année où la majorité des gens s’en foutent royalement de savoir si leurs chiens sont heureux de vivre ou pas…

« Le chien meilleur ami de l’Homme, lui qui est né pour donner de l’amour et nous rendre fier. Le chien, cet être vivant toujours partant pour nous suivre dans toutes nos aventures. »

Que dire mis à part qu’on est pas sorti du sable. Non le chien n’est pas né pour nous rendre fier. Non le chien n’est pas né pour être le bouche trou affectif de l’Homme.

Oui, on peut être fier de son chien, de ce qu’il est. Pourquoi pas. Mais il n’est pas né pour ça. Il est né pour être ce qu’il est en tant que chien, en tant qu’individu unique avec sa propre pensée à lui.

Rendre hommage au chien, c’est apprendre à le connaitre, accepter que c’est un être vivant doué de sensibilité et de réflexion qui a parfaitement le droit de vous envoyer chier quand on l’emmerdre. Un être vivant qui s’exprime et qui donne son avis à qui veut bien l’entendre et qui n’est pas toujours partant pour faire les activités qu’on vaudrait (même si certains le font pour faire plaisir à l’Homme).

Et c’est là que commence le respect : lorsqu’on accepte d’aller à sa rencontre et de l’écouter tous les jours de l’année.

Nos contenus vous font écho ?

Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Nous suivre
Partager
Partager
Suivez-nous

Nos contenus vous font écho ? Vous avez envie de nous soutenir ?

voir plus bas
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite
Réflexions

Et si je vous disais …

… que j’aimerais : une nouvelle machine à café mais que je me refuse à y mettre le moindre centime. que mes employés imaginaires s’investissent

Lire la suite
Articles liés
Sciences

Holisme, késako ?

Souvent, quand je parle d’approche holistique les gens me regardent avec des grands yeux Je pense que dans l’esprit collectif, ce terme a une consonance

Lire la suite

You cannot copy content of this page